ÉTUDES, IDÉES, PARTAGES…

Dans ce cadre global, positif et désintéressé, le Transmission Lab s’est fixé pour premiers enjeux opérationnels :

D’identifier, de collecter, d’analyser de façon approfondie et de rassembler un maximum d’expériences de transmissions réussies, en France comme à l‘international, en comprenant leurs contextes réels et leurs modalités effectives.

De partager et transmettre ces expériences et leurs enseignements, auprès d’un maximum de dirigeants de PME concernés.

Nous croyons en effet :

▪ Aux vertus de l’exemple concret, a fortiori pour des patrons d’entreprise.

▪ A la nécessité de benchmarker de façon fine sur un périmètre large et de constamment enrichir.

En collaboration avec IMD à Lausanne– Une recherche approfondie

« How and why founders decide to prepare the transmission? – in the context of French SMEs »

Enjeu : Les dirigeants, en particulier les fondateurs, ont encore plus du mal à transmettre leur entreprise, arrivés à un certain âge. Une question d’attachement excessif, manque de confiance au successeur, ou bien la complexité fait peur ?  Cette recherche a pour objectif de comprendre les facteurs principaux motivant ou freinant la transmission d’une entreprise afin d’évaluer par la suite les options les plus favorables.

En collaboration avec le centre de Family Business de l’IMD à Lausanne nous menons des entretiens approfondis auprès d’une centaines de dirigeants d’entreprises françaises ayant un profil de cédant fondateur. Nous cherchons à construire un modèle théorique pour faciliter la transmission dans les conditions les plus favorables, aux personnes les plus appropriés, et au meilleur moment.

ETUDES & BENCHMARKS

Le TRANSMISSION LAB souhaite ainsi mener très vite deux études clés :

Une étude sur l’impact de la transmission auprès des PME / PMI

▪ Enjeu : montrer très concrètement comment une transmission réussie permet aux PME/PMI de grandir et d’innover durablement.

En collaboration avec BPI ,sur la base de l’étude déjà conduite auprès des ETI « Transmettre pour grandir », la transposer aux PME/PMI

Un benchmark européen

▪ Enjeu : comprendre pourquoi la transmission se déroule mieux chez certains de nos voisins, pour en tirer les enseignements positifs nécessaires.

En collaboration avec nos partenaires, étudier, comprendre et formuler simplement les meilleurs exemples européens (Allemagne, Italie, Suisse), mais aussi sur l’exemple danois des fondations d’entreprise.

ATELIERS & CONFERENCES

En parallèle, le TRANSMISSION LAB souhaite susciter très vite échanges, partages et occasions de progrès par :

Des ateliers de sensibilisation des dirigeants de PME

▪ Enjeu : venir à la rencontre des dirigeants, partout en France, et les sensibiliser aux enjeux de la transmission et de son anticipation.

Construire des ateliers de 2h en partenariat avec l’APIA, l’APM, le MEDEF, les CCI, et les associations locales.

Des conférences

▪ Enjeu : mettre en œuvre des occasions structurées d’échanges complets, autour de témoignages et d’experts.

Premier projet en cours, en partenariat avec la CCI, l’Université du Mans (voir T1 2019)

ACCOMPAGNEMENT

Par son réseau de chefs d’entreprise ayant déjà vécu et réussi une transmission, le TRANSMISSION LAB a pour volonté :

Accompagner les dirigeants dans leur process (long*) de transmission :

▪ Recul, Ecoute, Partage
▪ Structurer le projet/gouvernance – Entreprise / Famille/Patrimoine
▪ Identifier toutes les options
▪ Définir le plan d’actions
▪ Planifier la transmission / Initier-Former Successeur / Communiquer
▪ Preparer le changement de vie

Créer un cercle vertueux de transmissions réussies et par là meme, donner envie de réciprocité et d’engagement pour faire ainsi grandir le cercle des mécènes et accompagnateurs

* Toutes les études montrent une nécessaire période de transmission qui se situe entre 2 et 10 ans

LOBBYING & INFLUENCE

Le TRANSMISSION LAB souhaite enfin s’associer aux travaux d’état en cours sur les questions de transmission, afin de les influencer positivement.

Actions de sensibilisation et d’influence

▪ Enjeu : participer aux travaux actuels du Ministère de l’Economie autour de la loi Pacte notamment les fondations actionnaires, se doter ainsi d’un pouvoir de conseil et d’influence.

En profiter pour défendre une vision juste, concrète, moderne et positive des conditions de transmission nécessaires à une croissance durable.