La jalousie : Grande ennemie de la transmission familiale

Depuis peu, les économistes s’intéressent au rôle des émotions dans les organisations. En effet, les affects présentent un véritable impact sur la prise de décision des acteurs économiques.

Les affects négatifs et en particulier la jalousie tendent à détruire la cohésion familiale au détriment de leurs intérêts. Les entreprises familiales sont particulièrement touchées, leur atout reposant essentiellement sur cette cohésion familiale.

Pour Evans Bruno, la jalousie interfère beaucoup plus dans l’entreprise aujourd’hui qu’avant le XXe siècle, où la survie dépendait de la cohésion des valeurs et de la famille et passait outre ces sentiments négatifs. Dans la société libérale actuelle, l’individu souhaite plus d’indépendance vis-à-vis du projet d’entreprise de son prédécesseur par exemple, ce qui peut créer une mésentente. Il est ainsi très important d’apprendre à écouter l’autre qu’on connaît si bien et qu’on n’écoute si peu. Il faut aussi préserver une équité entre les enfants en cas de transmission afin de légitimer le nouveau dirigeant et de limiter les frustrations.

Evans, B. (2018). De l’unité à la division. Comment la jalousie a contribué à l’échec du capitalisme familial.

 


 

X